Pourquoi souhaitons-nous nous investir ?

LE CONTEXTE

Avec ses valeurs d’éducation populaire chevillées au cœur, la Bobine pense la culture et sa pratique comme un vecteur d’émancipation, individuelle comme collective . Donner la possibilité à chacun de découvrir, pratiquer, s’exprimer, affiner son sens critique, être un lieu de faire ensemble, de partage et d’expérience démocratique : la Bobine se veut à cet interstice, entre initiative citoyenne et enrichissement individuel.
Bien implanté dans le quartier Berriat – Saint Bruno jusqu’en 2010, l’association a du faire face à de nouveaux défis après son déménagement dans le Parc Paul Mistral : s’implanter dans un territoire nouveau, le secteur 5 (Bajatière-Abbaye-Jouhaux-Teisseire). En 2016, la Bobine décide donc d’axer une part significative de son développement sur les quartiers voisins par des projets artistiques et culturels impliquant les habitants, de la Petite Enfance aux plus anciens.

LES COMMISSIONS

Pour se faire, l’association s’appuie sur un savoir faire spécifique de construction collective, expérimentée dans les commissions de programmation. Elle ne se positionne pas en sachant mais cherche plutôt à mettre en lien, à créer des synergies et des dynamiques collectives dans lesquelles chacun apporte son expérience et sa culture. En ce sens, elle se retrouve pleinement dans l’approche des droits culturels et de leur reconnaissance, en tant que « l’ensemble des références culturelles par lesquelles une personne, seule ou en commun, se définit, se constitue, communique et entend être reconnue dans sa dignité », selon la Déclaration de Fribourg sur les droits culturels de 2007.

LES PARCOURS D’ÉDUCATION ARTISTIQUE ET CULTURELLE

En parallèle de ce projet, la Bobinette, commission programmant les spectacles jeunes publics choisit d’ouvrir sa programmation aux écoles, en particulier celles du quartier (écoles Ferry et Clémenceau). Tout comme pour la Bobinette, l’objectif pour les écoles est de participer au développement de l’imaginaire des enfants, de découvrir des moyens de s’exprimer autrement et d’acquérir les capacités d’un discernement critique par rapport aux faits qui nous entourent. C’est ainsi tout naturellement qu’un projet d’action culturelle se met en place avec les écoles et les partenaires culturels du quartier voisins. Après deux années nécessaires à la rencontre et aux découvertes des fonctionnements spécifiques des uns et des autres, la Bobine affirme aujourd’hui un positionnement fort ayant pour objectif la mise en place d’un parcours artistique, sensible et culturel pour les enfants, co-construit avec ses partenaires pédagogiques.

LES PROJETS DE TERRITOIRE

La Bobine souhaite pouvoir mettre son lieu et ses compétences comme outil et support aux initiatives du quartier (Bajatière-Abbaye-Jouhaux-Teisseire). Ce mouvement d’échange vise à faire circuler les idées, les envies, les projets et les personnes entre la Bobine (ses espaces et ses équipes) et le quartier (ses lieux et ses habitants) :
La Bobine, hors les murs

Organisation de concerts hors les murs au rythme du quartier

Choix des groupes par la Bobine pour un événement du quartier

Permettre aux artistes programmés à la Bobine de jouer dans des lieux atypiques et de rencontrer autrement les publics

Les voisins dans les murs

Mise en place de groupes de spectateurs

Faire venir dans la Bobine des habitants du quartier grâce à la mise en place d’actions spécifiques

LES PARTENARIATS

Afin de s’ouvrir à d’autres acceptions du concept de culture, et ainsi de diversifier les esthétiques, formes et genres d’événements proposés à ses usagers à travers des valeurs d’éducation populaire et de diversité culturelle, La Bobine est ouverte à l’accueil de partenaires extérieurs pour l’organisation d’événements : associations, collectifs, groupes d’habitants, structure sociale ou socio-culturelle, collectivité ou établissement scolaire regroupé sous une structure juridique.Les événements proposés par les partenaires sont complémentaires avec les projets mis en places par les commissions de programmation de la Bobine et ils ne visent donc pas à être analogues (concerts, spectacles, expo…) : dans ce cas, nous invitons le partenaire potentiel à se rapprocher directement de la commission concernée (la Bobine n’a pas vocation à accueillir des auto-productions). La Bobine sera particulièrement attentive à ce que ces projets soient en lien avec le territoire local, ses acteurs et ses initiatives, et qu’ils portent en eux les problématiques de sensibilisation aux pratiques artistiques, culturelles ou citoyennes et à l’ouverture à tous les publics.