Balade musicale en terrain shakespearien :: Tout Public :: 60 min
Les Sonneurs de Sonnets
Cie Le Chat du Désert

Au regard de la pandémie, La Bobine souhaite que le jour d’après que nous construirons ensemble soit l’occasion de créer de nouvelles solidarités, de repenser à l’échelle locale, de réinventer notre rapport à la planète, de reconstruire des liens essentiels par la convivialité.

C’est pourquoi, en collaboration avec les équipes de la Ville de Grenoble, nous vous proposons cet été de nouveaux rendez-vous dans le cadre de l’Été Oh Parc ! : une programmation exceptionnelle de 8 spectacles, tous les Mercredis de Juillet/Août à 18h, entre l’ombre fraîche des arbres & les tapis de fleurs du Parc Paul Mistral.

Nous espérons que les Grenoblois qui resteront à Grenoble cet été, en particulier en famille, puissent y voir l’occasion de voyager dans des pays lointains, guidés par des imaginaires poétiques, dramatiques ou humouristiques incroyables. De la redécouverte de textes classiques aux expérimentations les plus contemporaines, de la magie au théâtre, en passant par le cirque ou la marionnette, chaque semaine sera l’occasion d’une escale mémorable. En plus, elle sera accessible puisque la billetterie sera entièrement gratuite !

Nous souhaitons aussi que ces rendez-vous puissent vous faire découvrir la formidable profusion d’inventivité et de talents de vos voisins les artistes ! Toutes les compagnies programmées sont en effet grenobloises, et vous allez vous rendre compte que les circuits courts, en agriculture comme en arts, sont souvent plus savoureux et authentiques et qu’ils permettent de créer de nouveaux liens de solidarité.

Enfin, puisque la situation sanitaire nous oblige à rester vigilant et responsable, l’accueil des spectateurs se fera dans un cadre réfléchi à l’aune des gestes protecteurs et des mesures sanitaires de rigueur. C’est pourquoi la jauge sera restreinte (réservez bien votre billet en avance!), l’accueil du public un peu différent (au moins vous aurez de la place!) et la place des artistes repensée (ils ne postillonnerons enfin plus sur les premiers rangs… ouf!).

Alors bas les masques et hauts les cœurs (ou l’inverse) : que le jour d’après soit déjà un été mémorable !

Ce spectacle a lieu dans le cadre du l’Été Oh ! Parc organisé par la Ville de Grenoble

Ça commence le plus simplement du monde :
Un musicien, un comédien,
Et un recueil de sonnets, ceux de Shakespeare.
Le musicien joue quelques notes de Ukulélé.
Le comédien feuillette le recueil :
« Celui-ci parle de beauté…
Celui-là aussi, celui-là aussi…
La beauté, la beauté, l’amour !
La beauté et l’amour, la beauté, l’amour, l’amour, la beauté, l’amour, le temps
Le temps !
Le temps, l’amour, le temps, l’amour, le temps, l’amour, la beauté, la mort !
La mort, la mort, la mort, le temps, la beauté l’amour…
Stop ! »
Le musicien s’arrête de jouer.
« Les thématiques sont simples !
Prenons-en un au hasard et démarrons !
Alors au hasard… Le 46 ! »
Et ainsi commence leur promenade tendre et ludique parmi la quarantaine de ces magnifiques sonnets que nos deux complices ont rassemblés et choyés, pour notre plus grand plaisir.

Jeu et conception | Grégory Faive et François Thollet

LA COMPAGNIE

La compagnie, dirigée par Grégory Faive, est basée à Grenoble et a vu le jour en 2006, suite à la création de Nous, les héros, de Jean-Luc Lagarce. C’est de cette pièce que le nom de la compagnie est tiré. Le travail de la compagnie se partage entre la création théâtrale d’oeuvres dramatiques contemporaines et de nombreux projets de transmission auprès de collégiens, lycéens, étudiants ou comédiens amateurs.
Le travail de mise en scène interroge principalement notre rapport quotidien à l’autre : comment s’accommoder de l’autre, de celui qui est différent, semblable ou étranger ? Où trouver l’espace pour se faire entendre ? Se faire entendre sans écraser … Savoir se taire sans être écrasé…

« Si les questions pose?es par les oeuvres choisies ame?nent bien souvent un constat de?sespe?rant, j’aime qu’elles soient pose?es avec distance. J’aime que les affrontements soient l’occasion de joutes verbales jubilatoires pour l’acteur comme pour le spectateur, que chaque spectacle soit l’occasion de re?interroger la the?a?tralite? ; que le music-hall ne soit jamais tre?s loin ; que le rythme des mots ame?ne un peu de come?die dans ces textes qui montrent a? quel point l’exercice de vivre est difficile, mais aussi a? quel point s’y atteler permet de se sentir vivant ! »

Grégory Faive

mer 26 Août
18:00
Gratuit sur réservation (uniquement) - à partir du 1er juillet :
Billetterie