Récupération des données de l'agenda en cours.
Celà peut prendre quelques instants.

2017-07/info-lesfilles-christopherkirkley1
2017-07/les-filles-de-illighadad-22764644008-o
2017-07/les-filles-de-illighadad-30925230545-o

Les Filles de Illighadad (Niger) + Sahra Halgan (Somaliland)

Desert blues et folk d'Afrique Orientale - Illighadad (Niger)

Concert

Les Filles de Illighadad (Niger) + Sahra Halgan (Somaliland)
16/11/17 à 20:30 (10€)

Pas de vidéo

  Aucun son disponible sur cette page

Une soirée dédiée aux musiciennes africaines. Des rythmiques transes et ancestrales soutiennent des mélodies lancinantes et mélodieuses, des voix venues tout droit du désert pour célébrer les cultures Touareg et d'Afrique Orientale.

Les Filles d'Illighadad (Niger)
Fatou Seidi Ghali, Alamnou Akrouni et Mariama Salah Assouan - viennent de la région des Illighadad, en plein coeur de la brousse du Niger, rarement on aura entendu des sons qui résonnent avec autant d'émotion que ceux des Filles de Illighadad. Fatou Seidi Ghali dirige ce groupe à la guitare et au chant, avec son jeu mesuré et calme, elle est l'une des seules guitaristes féminines de musique touareg, dans un monde dominé par le genre masculin. Ensemble avec ses cousines Alamnou et Mariame, au chant, elles vont droit à l'essence de cette musique des « ishumars », la mélangeant sur scène avec la tradition du « Tende », enregistrant leurs morceaux dans un grand studio ouvert : le désert. Une musique minimaliste, poétique et féminine où les rythmiques transes et ancestrales des « Tendes » viennent soutenir un blues lancinant et mélodieux. L'amour, la religion, les difficultés de la vie, la joie de la communauté, la glorification de la nature et la culture Touaregs sont les thèmes distillés au gré de leurs morceaux. Pour cette tournée, elles sont accompagnées de Ahmoudou Madassane, guitariste de Mdou Moctar, accueilli à la Bobine en 2015.

     

Sahra Halgan (Somaliland)
Sahra Halgan est une artiste emblématique du Somaliland, territoire situé au Nord de la Somalie, indépendant de fait depuis 1991 après une terrible guerre civile. Très jeune engagée dans la guerre pour l'indépendance en tant qu'infirmière et artiste, ses chansons lui ont valu un statut d'icône de la liberté. Sahra a dû s'exiler en Europe. C'est à Lyon, où elle a vécu près de 20 ans, qu'elle a rencontré les musiciens français Aymeric Krol et Maël Salètes. La volonté du trio est de faire connaître au monde sa culture, les souffrances et les joies de son peuple, dans une forme musicale brute et sans artifice, entre transe tribale et groove électrifié. Lors de ses prestations scéniques de haute intensité et toujours chargées en émotions, Sahra Halgan parvient à témoigner de son parcours avec une légèreté déconcertante. Cette grande voix de l'Afrique Orientale a toujours le don d'emmener son public dans un concert de bonne humeur et de sourires partagés.