Récupération des données de l'agenda en cours.
Celà peut prendre quelques instants.

2017-07/a1358452030-10
2017-07/villejuif-bd-
2017-07/cannibale-2
2017-07/cannibale-4

Cannibale + Villejuif Underground

Marginal & exotique garage/ pop / rock
  • vendredi 20 octobre 2017 à 20:30 (10€)

Concert

Cannibale + Villejuif Underground
20/10/17 à 20:30 (10€)

Pas de vidéo

  Aucun son disponible sur cette page

Soirée anniversaire du label Born Bad. Mille façons de fêter 10 ans de sorties originales et d'exhumation de pépites musicales. Marqué au fer rouge par le garage et la coldwave, le label n'a pourtant de cesse de saper les idées reçues. C'est cet esprit de découverte et d'ouverture que nous célébrons ce soir. Ce sera chose faite avec ces deux nouvelles signatures, addictives mais insensibles aux injonctions de la hype.

Cannibale (Normandie)
En rééditant notamment Francis Bebey, Born Bad avait déjà porté un sacré coup de massue « aux idées reçues sur ce que devrait être une sortie du label (des Blousons noirs écoutant Johnny) ». L'essai est largement confirmé avec Cannibale, cette anomalie au pays du Camembert, « à savoir un étonnant mélange entre cumbia, rythmes africains et rock garage ; dit autrement, une sorte de chaînon manquant entre Fela Kuti, les Doors et The Seeds ». Si cannibalisme il y a, c'est donc plus en référence aux rythmes caribéens ainsi qu'à ce psyché de cambrousse qu'on entend parfois sur « No Mercy of Love », leur premier album. (Description largement et librement inspiré de Bester Langs.)

     

Villejuif Underground (Val de Marne)
Quant au Villejuif Underground, c'est un projet collaboratif de l'Australien Nathan Roche et trois Français de Villejuif (formellement de Geto Tropic) troublés dans la banlieue sud de Paris. Une joyeuse bande qui, comme son nom l'indique, n'est évidemment pas sans rappeler le Velvet Underground de Lou Reed, aussi bien en termes de mélodies que de phrasés de voix, d'ambiances ou d'arrangements. L'occasion de retrouver une pop lo-fi souvent lumineuse et légère, parfois teintée d'ambiances psychédéliques. Une pop bricolée et effervescente, des ambiances hippies et enjouées, des orgues légèrement déjantés et des refrains accrocheurs. Une séduisante nonchalance qui donne envie de prendre la vie du bon côté.